Politics

BBY de Sicap Liberté affiche sa confiance et appelle les responsables à l’unité [VIDÉO]


Législatives 2022 : BBY de Sicap Liberté affiche sa confiance et appelle les responsables à l’unité [VIDÉO]

La coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Sicap Liberté prépare les élections législatives du 31 juillet 2022 avec confiance et détermination. Ce, après avoir tiré les « erreurs » des locales du 23 janvier dernier. En effet, en assemblée générale, ce mardi 26 avril, la responsable politique de l’APR et coordonnateur de BBY de Sicap Liberté, Zahra Iyane Thiam, et ses camarades ont soutenu que la victoire de l’opposition dans leur commune lors des élections locales de 2022 est un « épiphénomène ». Ainsi, ils ne veulent donner aucune probability à l’opposition dans leur commune lors de ces prochaines législatives.

« Les élections territoriales de janvier dernier ont permis à la majorité de Sicap Liberté d’entamer un travail de development. C’était un second d’apprentissage et d’ajustement. En témoigne la présence ici de tous les partis, mouvements, associations, à cette assemblée générale. Nous réjouissons ainsi que le pari de la présence forte est assumée de BBY dans la commune. C’est avec confiance que nous nous acheminons donc vers d’autres conquêtes électorales », a souligné Zahra Iyane Thiam qui lisait la déclaration de BBY de Sicap Liberté faite à cet effet. A l’en croire, « la première résultante de ces joutes électorales, c’est la désunion ».

« Seule l’unité peut nous permettre d’avoir des victoires… »

Pour éviter cette « erreur » qui a payé cache, la ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, et par ailleurs, candidate malheureuse à la mairie des Sicap Liberté, a appelé ses camarades politiques au « sens de la responsabilité mais surtout à leur esprit républicain ». « Mobilisons-nous ! Je ne parle pas de cohabitation parce que pour moi, la cohabitation n’est pas attainable. Il s’agira pour nous de relever le défi de l’unité. Seule l’unité peut nous permettre d’avoir des victoires, encore des victoires, toujours des victoires », a-t-elle lancé.

5 000 parrains déjà enregistrés au niveau de la commune

Au cours de cette grande rencontre politique qui a enregistré la présence huge des responsables de ladite coalition ainsi que des femmes et jeunes militants et sympathisants de la localité, la coordonnatrice de BBY de Sicap Liberté a annoncé qu’à ce jour, la coalition a atteint 5000 parrains au niveau de la commune de Sicap Liberté et les derniers parrainages à déposer sont en cours. Un résultat qui, selon elle, est le fruit d’un « travail collectif ».

« Les élections législatives du 31 juillet 2022 sont décisives »

Toutefois, Zahra Iyane Thiam estime que l’heure n’est pas au repos mais plutôt au redoublement d’efforts. Ainsi, elle saisit l’event pour appeler tous ses camarades, responsables politiques, militants et sympathisants de BBY de Sicap Liberté à « travailler comme un seul homme pour qu’au soir du 31 juillet, la grande coalition présidentielle soit majoritaire à l’Assemblée nationale ». « Les élections législatives du 31 juillet 2022 sont décisives. Toute autre élection dans notre pays sera désormais décisive. La coalition Benno Bokk Yaakaar des Sicap Liberté usera de toutes les stratégies saines pour remporter ces élections législatives. Nous le devons à notre chief, nous le devons au président de la République, nous devons au peuple sénégalais », a insisté la politique.

Deux candidats seront présentés pour ces élections 

Pour ces élections législatives du 31 juillet 2022, Mme le coordonnateur de BBY de Sicap Liberté a également annoncé que la commune a décidé de présenter deux (02) candidats qui seront soumis à qui de droit. Ce, compte non tenu de tous ceux qui pourraient exprimer leurs désirs de se présenter.

« La montée en puissance d’un populisme nauséabond … »

La responsable politique de l’APR a, par ailleurs, soutenu qu’après dix années au pouvoir, la coalition a démontré son « efficacité » dans la réalisation des projets et programmes du Plan Sénégal Emergent (PSE). Mais malheureusement, ajoute-t-elle, « pressure est de constater depuis quelques années la montée en puissance d’un populisme nauséabond, dénoué de projets de société. Ceux d’entre eux qui ont investi l’Assemblée nationale ont fini de briller par leur absentéisme, quand ils ne transforment pas l’hémicycle en ring de boxe ».

Mieux, elle ajoute : « À ce jour, sur les questions cruciales de la santé, de l’éducation ou de la gestion de nos ressources, entre autres, il n’y a aucune réflexion de substance venant des opposants les plus radicaux. En plus de la dénégation systématique des réformes positives, l’opposition mortifère recours à la manipulation pour masquer ses carences. Et la dernière tentative d’induire l’opinion en erreur s’est dégonflée après avoir collaboré en fee sur la dernière modification du projet de loi du code électorale ».

Auteur: Cheikhou AIDARA & Thierno BA – Seneweb.com



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.