Politics

La réplique de Abdoulaye Diouf Sarr à ses contempteurs


La Réplique d’Abdoulaye Diouf Sarr à ses contempteurs

Après l’affaire Astou Sokhna, certains acteurs du système sanitaire et des hommes politiques ont appelé à la démission de Abdoulaye Diouf Sarr. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a réagi à ces appels, ce mercredi, dans le cadre des rencontres périodiques dénommées ‘’Le Gouvernement face à la presse’’. « Dans des circonstances comme celle-ci, on voit souvent des personnes, des syndicalistes réclamer la tête de l’autorité suprême, observe-t-il.  Il faut simplement répondre en filigrane et dire que les lignes ont énormément bougé. «  Quand on est responsable et qu’on sait ce qui nous attend, on n’écoute pas l’individualité qui sortent des tons et réclament des têtes. On agit en toute légalité et c’est la démarche que nous avons adoptée dans cette affaire de la dame Sokhna. Les responsabilités seront situées et comme le sujet est pendant en justice je ne voudrai pas m’avancer pour ne pas entrer dans les détails. Dans ce cas de  determine je crois qu‘il faut éviter que l’arbre d’une individualité cache la forêt de la efficiency ». 

Poursuivant, Diouf Sarr souligne qu’il ne s’agit pas dans cette affaire d’indexer les sages-femmes de manière générale, ni les médecins, encore moins dans le sens plus giant les travailleurs de la santé et l’motion sociale. « Ces gens ont été félicités par le Chef de l’Etat et les sénégalais.  Le ministre de tutelle que je suis leur fait confiance. Mais il faut situer la responsabilité, cela ne va jamais dédouaner la responsabilité des uns et des autres ».  

Le ministre a réitéré son engagement à œuvrer pour que les responsabilités soient situées.

Auteur: Yandé DIOP – Seneweb.com



Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.